Les associées

La fondatrice : Emmanuelle de Pétigny

(c) Benoit Arridiaux

Diplômée en Sciences Economiques, spécialisée en Economie de la Culture et de la Communication, Emmanuelle de Pétigny a commencé sa carrière dans la communication en 1996. Responsable éditoriale dans une web agency parisienne pendant 5 ans, elle a ensuite travaillé au département communication d’un groupe industriel international pendant 8 ans.

Experte en communication globale des entreprises, par ailleurs passionnée d’art, de culture, et attachée aux projets sociétaux, elle a fait le choix, en 2009, de créer Alterm pour mettre ses compétences au service de ses clients, pour un impact concret et innovant sur le monde qui les entoure.

Appréciant l’humour et la franchise, Emmanuelle de Pétigny aime travailler dans un environnement convivial et attentif, dans lequel ses interlocuteurs se sentent en confiance. Rigueur, organisation, adaptation et écoute caractérisent son travail.

Maman de 3 enfants, membre de Business au Féminin Network, vice-présidente du Comité Territorial de l’ESS du Pays d’Ancenis, fondatrice du Club Fou de Chocolat, Emmanuelle de Pétigny fait rimer profession et passion pour donner plus de sens aux projets de ses clients.

 

Les associées :

Quatre autres femmes se sont associées à cette aventure, au titre d’un conseil de gérance. Leurs profils complémentaires (contrôle de gestion, ressources humaines, développement durable, communication et presse) en font une équipe riche d’expertises.

  • Elodie Baranger, chargée de mission contrôle de gestion au sein du pôle consulting Groupe Y – NEXIA,

 

 

 

 

  • Marine Loiseau, consultante en communication, stratégie, acquisition et fidélisation de clientèles et publics,

 

 

 

  • Guylène Blanquart, dirigeante de Diverséa Conseil, accompagne les entreprises dans la gestion de leur obligation d’emploi de travailleurs handicapés,

 

 

 

  • Anne-Sophie Novel, docteur en économie, journaliste-blogueuse, spécialisée dans le développement durable, l’innovation sociale et l’économie collaborative, initiatrice de Place To B Cop21.