Des exigences oui, mais des outils aussi !

Ou comment faire avancer les associations !

Un récent article du site Association1901.fr fait le parallèle, de façon très pertinente, entre les subventions versées dans un flou plus ou moins grand, et les conditions exigées pour bénéficier de la défiscalisation des dons (cercle non restreint de personnes, gestion désintéressée, activité non lucrative, travail en réseau, gouvernance démocratique, transparence financière). Ces derniers points faisant des associations qui y répondent, des associations exemplaires selon cet article.

Tout à fait d’accord pour que les associations intègrent ces différentes exigences qui vont leur permettre de mieux appréhender leur développement, de montrer leur efficience vis-à-vis de potentiels financeurs, et ainsi de réaliser sereinement de nouveaux projets.

Mais elles ne peuvent prendre ce virage (certaines l’ont déjà pris, et de façon très positive) sans un accompagnement :

  • accompagnement à la gouvernance : favoriser la transparence, la circulation de l’information, le recrutement de nouvelles compétences,
  • accompagnement à la mise en place d’outils de pilotage simples, mais efficaces, afin d’avoir un meilleur retour sur le nombre de bénéficiaires touchés, sur les marges d’amélioration possibles,
  • accompagnement à la formation, pour que les bénévoles puissent prendre pleinement conscience de ce qu’est une association, et acquérir les compétences nécessaires pour prendre leur rôle sans empiéter sur celui des salariés.

Donc, 100 % d’accord sur des associations exemplaires, et donc une meilleure utilisation des financements reçus, mais ne les laissons pas seules pour y arriver !